Pour nous joindre Accueil D-trois-pierres sur Facebook
Accueil

 
Media Centre : Press Articles : July 20 2007   
July 20 2007

Reproduit avec permission, Cités Nouvelles, 20 juillet 2007
LA MAISON BRUNET SE REFAIT UNE BEAUTÉ

Datant de 1835, l'imposante maison Thomas-Brunet au parc-nature du Cap-Saint-Jacques a été construite pour durer. Ce qui ne veut pas dire qu'il faut cesser de l'entretenir. La ville de Montréal va financer un projet de rénovation, de restauration et de mise aux normes de plus de 1.49 millions de dollars.

«Le coût des travaux de restauration va atteindre 1.35 million de dollars», explique Darren Becker, porte-parole du comité exécutif de la ville de Montréal. Les fêtes de famille et autres événements corporatifs qui y étaient organisés devront encore attendre. La Ville a accordé un contrat de 63 812$ à la firme d'architecture Cardin-Ramirez et associés. Le reste de la somme de 85 380$, ira à l'entrepreneur MLC associés. «Les travaux concerneront le système de chauffage, la ventilation et la climatisation, la distribution électrique, la plomberie, sans oublier la structure des bâtiments», énumère monsieur Becker.

«Nous avons arrêtés de prendre des réservations en juin 2006. Et nous avons fermé en décembre.», précise André Trudel, directeur général de D-Trois-Pierres, l'organisme communautaire qui s'occupe des lieux. «Elle ne répondait plus aux normes d'une utilisation grand public», ajoute le directeur général. D-Trois-Pierres est un groupe communautaire d'aide à la réinsertion des jeunes adultes. Malgré ses 172 ans de bons et loyaux services, la maison Thomas Brunet «est en très bon état», reconnaît Marc Locas, auteur de deux ouvrages sur l'histoire de Sainte-Geneviève.

Une dépense «parfaitement» justifiée, selon Monique Worth, mairesse de l'arrondissement de Pierrefonds-Roxboro. «C'est un joyaux qu'il faut garder et dont il faut faire la publicité», ajoute l'élue. «La division des grands parcs à Montréal a pris la décision et nous les avons soutenus», raconte madame Worth.

Que tout le monde se rassure, la cure de jouvence de la maison Thomas-Brunet devrait se finir d'ici le début de l'année 2009. Entre temps, il est toujours possible de réserver le site extérieur.

Par Bahador Zabihlyan


History  |  Partners and Links  |  Contact Us

All Rights Reserved D3Pierres - Design Mustang Technologies Inc.